Afin de vous donner un autre point de vue que le mien concernant ce roman, j'ai souhaité publier ci-après, les commentaires de toutes mes lectrices et de tous mes lecteurs, envoyés par mail, SMS ou postés sur la page Facebook.

Si vous souhaitez ajouter le vôtre, sachant que vous ne pouvez pas le faire "directement", le plus simple est de me l'envoyer le par le biais du formulaire "CONTACT", et je l'ajouterai à cette liste qui déjà prend de l'ampleur...

Merci à toutes et tous.

 

Vos commentaires, au fil des lectures...​

 

145-170716 : Emilie X. :​
Arrivée au CIAT il y a un peu plus d un an,on vient de me faire découvrir "le revers de la balle"que j ai lu d'une traite. Félicitation à toi pour ce très beau livre et pour ce réalisme si propre à notre "grande famille". Ton second bouquin sera bientôt à mon domicile.

144-161213 : Virginie A. :​
J'ai acheté votre livre dimanche à St Grégoire, je ne vous connaissais pas et vous m'avez raconté votre histoire ça m'a touché. Quand j'ai lu le livre j'ai été également très touchée et très émue, je l'ai dévoré en peu de temps. Juste un problème d'impression sur les pages 53 et 54 que je ne peux pas lire. J'ai hâte de lire la suite

143-161124 : Matthieu V. :​
Deux ouvrages excellents. Quand je me suis mis à les ouvrir, impossible d'arrêter de les lire. Récits passionnants et touchants. Je recommande ces 2 romans.
Très bon moment à lire ces œuvres.

142-160615 : Elodie A. :​
Des larmes, du rire et de l'émotion. La recette de deux livres qui ont conquis deux membres de ma famille et moi-même ! Une leçon de vie et un auteur touchant. Des dédicaces personnalisées et des conseils que je tâcherai d'appliquer tout au long de ma vie. Un grand merci pour avoir transmis tant d'émotions en deux ouvrages ! A bientôt pour un autre récit ??

141-151006 : Virginie S. :​
Je tenais à te féliciter pour ton livre "le revers de la balle", réaliste et touchant. Il m'a fallu à peine une soirée pour le dévorer. Très réaliste de la vie de policier et malheureusement un tournant de vie qui peut arriver à n'importe qui dans notre métier.
En ce qui concerne ton second bouquin, "la vérité des maux", ce livre est une pure vérité de la vie policière, avec ses séquences d'émotion, de drame et de rire. Un livre qui te ressemble.
Des romans qui demandent qu'a lire ton 3ème opus ! Bravo

 

140-151006 : Michèle B. :​
Une image réelle du non respect de la police, avec des mots simples, forts qui vous prennent les tripes. Un livre à recommander.

139-150606 : Stéphane K. :​
Je tenais à vous féliciter pour votre livre "le revers de la balle", réaliste et touchant. Il ne m'a fallut que 24h pour le lire en entier. Je vous ai découvert vous et vos collègues il y à quelques mois dans le reportage sur France 2 "la vie en bleu" que j'ai suivi avec grand intérêt souhaitant intégrer moi aussi l'institution en qualité d'ads dont ma dernière épreuve, l'oral, se déroule dans 10 jours. Je vous souhaite bonne continuation et ne manquerai pas de lire vos prochains ouvrages...

138-150312 : Rachel G. :​
J'ai lu le revers de la balle pendant les dernières vacances d'hiver, j'ai beaucoup aimé. Je trouve que tu réussis particulièrement bien les descriptions de tes personnages... j'ai beaucoup pleuré... je vais aller chercher le suivant! Je te souhaite beaucoup de succès !

137-150222 : Thibault M. :​
Vous avez eu la gentillesse d'envoyer vos deux livres à ma mère pour le Noël dernier, ouvrages qu'elle m'a offerts. Cela faisais un moment que je voulais les lire. J'ai donc pris mon temps de les lire, les deux, et je prends le temps de vous écrire aujourd'hui pour vous remercier car ce sont deux excellents livres que j'ai beaucoup appréciés. J'espère que ce ne seront pas les derniers et que vous allez continuer à écrire. Encore une fois je vous remercie d'avoir pris le temps de répondre à ma mère et d'avoir envoyé vos livres, de plus dédicacés.

136-150219 : Murielle P. :​
Bonsoir Nicolas, je suis la petite dame rencontrée au centre culturel de St Grégoire, samedi. Je viens de finir votre premier roman, les larmes aux yeux bien sûr. Très beau livre, humain, belle écriture, un grand merci !!!!
Je suis très vite rentrée dans l'histoire, c'est haletant, bien ficelé et surtout si réel de nos jours !! Tous les endroits cités, je les connais bien pour avoir sauter dans le lac, et ouiii je l'ai fait. La fin est très jolie , les dernières lignes sont si vraies !!! Encore merci à vous, je vais commencer le second.

135-150112 : Jérôme L. :​
J'ai été très ému et touché (parfois même coulé... quelques larmes) à la lecture de ton premier livre "le revers de la balle" que j'ai fait découvrir à mes collègues, j'ai hâte de pouvoir lire ton nouveau roman.

134-150109 : Albin C. :​
J'ai 16 ans et depuis tout petit je rêve d'intégrer la Police. C'est en regardant le reportage de France 2, 13H15 du 7 juillet 2014, que j'ai trouvé très réaliste et où on présentait le métier de policier très naturellement, difficile mais beau, que j'ai pu découvrir votre livre. J'ai donc sauté sur l'occasion pour l'acheter et je tenais à vous remercier. Plus qun livre, votre histoire (enfin celle des personnages) m'a vraiment touché et à renforcé l'idée que je me faisait de la Police et de mon envie de l'intégrer ! Je ne sais pas si vous aurez ce message mais tant pi j'aurais au moins essayé de vous remercier chaleureusement pour cet ouvrage pour le métier que vous exercez et les valeurs que vous représentez. J'espère que vous continuerez car (de mon avis de jeune) ce sont des policiers comme vous et vos collègues dont la Police à besoin et qui faites honneur à ce métier. Cordialement.

133-141217 : Nowy N. :​
J'ai lu votre livre. Bien mais j'ai beaucoup pleuré. Le fait d'être enceinte n'a pas dû aider ! Je lirai la Vérité des Maux avec plaisir, mais bien reposée!

132-141217 : Serge P. :​
C'est poignant et simple à lire. Pas de revendication, que des faits, un bon récit pour le premier.

131-141004 : Guillaume B. :​
Bonjour, j'ai enfin acheté et lu votre livre. Très émouvant et ça m'a rappelé des situations lorsque j'étais GA où à la Suge. Plus qu'à faire un passage en Bretagne pour une dédicace. Cordialement

 

130-140922 : Isabelle T.F. :​
Félicitations pour votre livre. Super bien et très bien écrit. Surtout très émouvant.
À quand le prochain ? Encore merci.

129-140914 : Corentin D. :​
Super bouquin, le transvasement de l'histoire à Rennes le rend d'autant plus immersif.
Bel hommage pour le collègue. Merci Chef ;)

128-140913 : Olivia R. :​
Merci pour ce livre que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire. Le plus dur aura été de faire durer ce plaisir et de faire des pauses entre les chapitres afin de ne pas le lire d'une traite (et cela n'aura vraiment pas été chose évidente). On découvre une histoire réelle, sans langue de bois où l'on reconnait des situations bien souvent déjà vécues. Beaucoup d'émotions aux fils des pages, de la joie, du rire, des larmes et une impression de vivre les événements en direct avec des personnages attachants. Je ne peux que conseiller ce roman, que l'on soit "collègue" ou néophyte, chacun y trouvera son compte , la découverte d'une réalité bien souvent édulcorée et/ou une piqûre de rappel sur des risques qu'il ne faut pas oublier. A quand un prochain bouquin ?

127-140901 : Martine T. :​
Bonsoir, j'ai lu votre livre , j' en ai pleuré !

126-140827 : Michèle B. :​
Bonjour. Je vous avais écrit concernant votre livre après une émission où je vous avais vu à la télé dans "enquête d'action". Plusieurs personnes de mes connaissances ont acheté le livre et à l'unanimité ont trouvé qu'il était très bien écrit et ma fille qui l'a lu m'a dit je vais le relire parce que c'est exactement ce que nous vivons.... je pense souvent à cette jeune femme qui attendait son deuxième enfants qui est arrivé sans voir son papa quel gachis ce manque de respect .... Merci encore pour ce magnifique témoignage et faite attention à vous.

125-140826 : Isabelle F. :​
Bonjour Nicolas. J'ai lu ton livre d'une seule traite avec joie et surtout beaucoup d'émotion. C'est vrai que notre métier n'est pas facile mais l'ambiance et le soutien entre collègues est le ciment qui nous permet d'aller bosser ! J'ai pris plaisir à te connaitre durant quelques cycles et te remercie pour cette plaisante lecture.. A quand le prochain ?

124-140804 : Eric R. :​
Bon soir. Bas voilà fini ce merveilleux livre. Je l'ai dévoré avec plaisir, entre rire puis émotion. Je ne cache pas que des frissons et larmes sont au rendez vous. Je suis rentré tellement dans l'histoire... c'est la premiers fois. Dommage que le livre soit terminé mais je le relirai bien encore des fois. Vous montrez tellement la réalité de ce métier... c'est mieux que que 90 minutes d'enquête avec votre histoire poignardante.

123-140803 : Céline V. :​
Je suis collègue, et grâce a ma mère j'ai connu ton livre. Je l'ai devoré avec plaisir, entre rire, amusement puis émotion. Nous, nous avons perdu en 2 ans, 2 collègues en interventions, alors la tristesse d'un service nous connaissons. Merci pour cet ouvrage qui permettra peut être à plus de monde de mieux connaitre notre boulot. Et courage à la famille et à vous.

122-140802 : Daniel A. :​
Je suis en retraite depuis 15 ans, j'étais dans le 93 en tant que motard de la PN. J'ai connu des moments très dur et des collègues partis dans l'autre monde en service. Je comprends ce que tu peux ressentir. Ton bouquin nous montre bien la réalité de notre travail reconnu utile par certains et mal vu par beaucoup d'autres. Beaucoup devrait lire ce livre qui devrait être dans tous les "ciats". Quand à la hiérarchie, elle n'a pas changé, elle aurait plutôt empirée. Avec ton bouquin, tu devrais y joindre une bonne paire de mouchoirs. Merci d'avoir eu le courage d'écrire LE REVERS DE LA BALLE.

121-140728 : Gaëlle L. :​
Suite à l'emission "enquêtes d'action" j'ai commandé votre livre .
Je suis mariée depuis 20 ans avec un nuiteux et je connais que trop bien toutes les angoisses et les moments de stress parfaitement décrits dans votre livre.
Je l'ai ouvert et refermé une fois terminé, lu d'un trait et en larmes. C'est un livre poignant, très émouvant et surtout tellement vrai... Je tenais à vous dire que la lecture de votre livre restera pour moi un moment intense où j'ai ressenti beaucoup de choses. Félicitation pour ce livre et surtout faites attention à vous.

 

120-140726 : Pascal C. :​
J'ai lu ce livre en une fois, tellement plongé dans l'histoire, avec, je ne vous cache pas, ma gorge serrée, et les yeux mouillés comme vous dites... Très émouvant et poignant. J'ai 46 ans, et fais encore partie d'une catégorie de personnes qui respecte la police, moi qui suit un grand lecteur, merci encore. Je vais le recommander sur facebook et à mon entourage. Cordialement.

119-140717 : Laura R. :​
Je n'ai jamais versé autant de larmes pour un livre !!
Par ailleurs ce livre très bien écrit et captivant, me fait rappeler que le danger est partout et qu'il faut savoir vivre chaque jour comme le dernier, et dire à son entourage combien on les aime !! J'ai un profond soutient pour cette femme qui malgré la douleur à su tirer toute sa force au profit de son conjoint et de ces enfants !! Respect à tous ces hommes et femmes qui usent de leur vie par passion. Trop de gens ignorent que derrière l'uniforme il existe un humain qui a peut être une famille qui l'attend !! En tant que agent de sécurité je surveille mes arrières !! RESPECT aux forces de l' ordre !! En espérant qu'un jour la justice reprenne le pas...

118-140717 : Marilyne Q. :​
Bonjour j'ai bien reçu votre livre que j'ai déjà terminé...
J'ai juste envie de vous dire MERCI et BRAVO pour le métier faites. Bonne journée et un ty mail pour le prochain me fera le plus grand plaisir.

117-140717 : Laetitia M. :​
Salut, je suis Ads. J'ai lu ton livre en deux soirs. Tout est tellement vrai ! Je lisais et j'avais l'impression de travailler ! Tout est si bien détaillé, si bien raconté. La vie quotidienne des policiers amoureux fou de leur travail et si peu reconnus, si peu sécurisés et si peu compris! Cet ouvrage ouvrira peut être les yeux de certains sur la dure réalité de la Police..
Une pensée aux collègues Stéphane et Salbert ! Une pensée à Cathy et les deux bouts d'chou ! Une pensée à tous les collègues qui ont malheureusement perdu la vie et à leur famille.
Il a du te falloir beaucoup de courage pour réussir à écrire ce livre. C'est un très bel hommage! Une très belle amitié également. En lisant j'ai ressenti toute l'émotion. C'est une histoire très touchante et émouvante ! Bravo pour cet ouvrage et que son histoire reste encrée dans nos têtes et dans nos coeurs.

116-140715 : Michèle B. :​
bonjour Nicolas, je vous ai vu à la télévision parce que je ne manque jamais "enquête d'action". C'est là que j'ai découvert votre livre que j'ai commandé de suite.
En 2 jour je suis à la page 134, que d'émotion, que de peurs ce livre m'apporte, car j'ai ma fille, la plus jeune, qui a choisi ce metier il y a 24 ans. Son époux aussi en qualité de Motard. Mon petit fils (leur fils ainé) est en école de police après avoir eu un emploi jeune dans la police nationale, sortira en décembre pour partir à son tour sur Paris.
Magnifiquement écrit, ce livre a fait ressortir en moi toutes mes peurs lorsque Céline me dit : "demain matin levé à 5 heures". Je sais ce que ça veut dire et tant qu'elle ne me tél pas mon coeur est en suspend. Lorsque je lui dis vivement que tu sois à la retraite, elle me répond avec ses grands yeux "Maman!!!!!! j'aime mon métier". Et maintenant je vais avoir peur pour mon petit fils mais FIERE aussi que tous les 3 aient la force de croire encore en la justice.
Bravo Nicolas, merci pour les larmes qui coulent sur mon visage dans l'émotion de ce fait divers comme disent les journaux !!!! Si dieu fait que rien de tel ne m'arrive dans ma vie j'ai toujours dit à ma fille lorsqu'elle a perdu il y a 5 ans et 2 ans deux "potes", si un jour ça m'arrive, qu'il ne viennent pas avec leur petite médaille et leur coussin rouge, car ils le prendraient en pleine "gueule".
Bravo encore Nicolas quel bel hommage, quel courage tu as eu pour écrire ce livre... mais quel beau signe d'amitié en espérant que son épouse et ses deux bambins gardent de ce père, la notion d'un Héros. Je l'ai passé sur FACEBOOK que ce site serve au moins a quelque chose de bien..... Excuses moi de t'avoir monopolisé par ces écrits.... et prends soin de toi. Je suis vieille alors je me permets de te tutoyer....
Avec tous mes remerciements pour ce livre. Il m'a touché au plus profond de moi même et je vous en suis reconnaissante. Pensez à en écrire d'autres sur le travail que vous faite afin que les "gens ordinaires" puissent prendre un jour conscience de l'explooit que vous menez tous
avec ma reconnaissance.

115-140713 : Katia C. :​
Votre roman est superbe très très émouvant bravo à vous.

114-140713 : Clair B. H. :​
Bonjour, tout d'abord félicitations pour votre livre. En tant que collègue on se met facilement à la place des personnes du livre et cela reflète totalement la mentalité et la justice du moment. Encore bravo a vous.

113-140708 : Katia C. :​
Super livre.. j'ai adoré le côté très vrai de la réalité...
J'attend avec impatience un nouvel ouvrage, et chapeau pour le sang froid que vous avez dans votre métier ....

112-140706 : Zin Z. :​
Bonjour Nicolas. Bravo pour le livre que vous avez écrit. Vous faites un très beau métier pas tous les jours facile. Les rapports police-citoyens ont changé depuis quelques années certes, mais il faut que vous persistiez à être présents. Autant pour la protection mais pour la lutte anti criminelle qui prend de l'ampleur aujourd'hui dans notre pays.
Très beau reportage qui a été diffusé ce jour sur Fr2, belle équipe. Continuez à être les petits hommes en bleu. On a besoin de vous. Les Français ont besoin de vous.
Comme vous dites vous êtes Police Secours. Les gens ont besoin de la police, ont besoin de secours. Sans vous, c'est pas possible.
Un grand bonjour à vos collègues qui ont tourné dans le reportage, et aux autres. D'une jeune femme, admiratrice de votre bravoure.

111-140706 : Emilie R. T. :​
Bonjour. Je tiens à vous féliciter pour votre ouvrage.
Ainsi que pour votre apparition dans le reportage de France 2 qui montre votre quotidien.
Je vous souhaite bonne continuation et beaucoup de courage dans votre métier

 

110-140706 : Nadia C. :​
Bonjour, j'ai connu votre ouvrage suite a un reportage télévisé ... super poignant

109-140417 : Gérard P. :​
Très bon livre, qui m'a rappelé mon stage d'Egpx effectué au commissariat de Rennes à l'été 2012.. Stage durant lequel j'ai eu le privilège de côtoyer le B/C Nicolas Verdes de la BAC Rohazon, lol!

108-140416 : Céline G. :​
C'est avec grand plaisir que j'ai lu ton livre qui nous emmène vivre la vie bouleversante de Stéphane. Votre métier est vraiment une vocation. Il est vrai que quand on commence ton livre on le dévore. Bravo pour tes talents d'écriture.

107-140415 : Sandrine G. :​
Bonsoir Nicolas, j'ai adoré, c'est tellement vrai!!! Merci car tu m'as fait passer un bon moment. Une fois commencé, on ne peut plus s'arrêter !! Et puis quand on arrive au passage terrible on veux poursuivre jusqu au bout par respect pour Stéphane, envie d être jusqu'au bout avec lui et sa famille. Enfin bref tu vas penser que je délire !!! Mais cela arrive trop souvent et on ne peut pas être indifférent. La fin était très touchante!! Bon j arrête !!!! A quand le prochain !!??

106-140414 : Alex E. :​
J'ai fini ton livre... il était bien : j'avoue avoir eu la larme à l'oeil plusieurs fois. Tu transcris bien les émotions. Si jamais t'en refais un, fais moi signe.

105-140320 : Corina C. :
Bonsoir à vous, je viens de terminer la lecture de votre livre, en 3h. Je n'ai pas réussi à faire autre chose avant de l'avoir terminer. Il m'a plu, émue et aussi fait pleurer.
Mon frère est ADS à Rennes, c'est à lui que j'ai emprunté votre livre, en me demandant si j'étais sûre de vouloir le lire. Je le comprend maintenant, il voulais sûrement que je ne commence pas à avoir d'appréhension lorsqu'il part au boulot. Cela me fait réfléchir, ce n'est pas le seul policier de la famille.
Grâce à votre livre on découvre aussi l'esprit de famille, d'équipe qui peut régner dans les brigades mais aussi, pour ceux qui ne connaissent pas ce milieu, les contraintes d'exercice dans lesquels vous évoluez tous pour une population qui est loin d'être reconnaissante.
Je vous remercie pour ce récit de réalité trop souvent ignorée ou non respecté.

104-140130 : Céline C. :
Bravo pour cet ouvrage... ton livre m'a tenu d'un bout à l'autre, les tripes serrées. Faisant écho en moi, pour de trop longues années à attendre et à stresser de voir mon homme rentrer après une mission!!
C'est bien écrit et heureusement que j'avais pas loin de moi une boite de mouchoirs pour épancher les émotions suscitées. Merci de nous avoir fait partager avec autant de générosite... suis preneuse du deuxième ouvrage!!

103-140124 : Philippe B. :

Un roman absorbant, un roman plein d'émotion, une écriture simple pour une histoire réelle et qui nous met au premier rang !
Ce soir nous sommes tous de patrouille, ronde de nuit dans les quartiers chauds où boissons coulent à flots où les jeunes se croient toujours plus forts et plus intelligents. Entre procès-verbaux et enquêtes de disparition,beaucoup d'éléments d'enquête à surveiller.
Etes-vous prêts vous aussi à faire votre ronde de nuit ?
A veiller à la sécurité ,de la population de votre localité, à être à tout instant sous la menace du danger ?
Si cela est votre cas, vous aimerez ce livre dans lequel on vous propose de vivre et d'être vous-même co-équipier durant quelques jours de service de nuit !
J'ai enfilé l'uniforme en le lisant et ne vous dirai certainement pas la phrase rituelle "circulez y a rien à voir",bien au contraire.
Attardez-vous sur ce roman, lisez le, prenez le temps de découvrir ce métier en imaginant vous-même en faire partie !
Seul petit bémol, sans être négatif car le ivre mérite d'être lu, c'est l'option du glossaire dans lequel tout est repris en fin de livre. Je trouve cela dommage, préférant, pour ma part, trouver la signification en bas de page mais ce n'est que mon avis personnel.
Je vous recommande de lire ce roman.

102-140122 : Sarah K. :

Ton livre est trop bien nico je l ai commencé à 22h30 Je n'ai pas pu m'arrêter, alors je l'ai fini avant de m'endormir ...
Tu peux écrire un deuxième !

101-140119 : Marc D. :​

Ton livre, je l'ai lu il y a déjà quelques mois. Je ne te cache pas que pour moi, c'est du vécu, partiellement, c'est vrai. J'y ai ressenti "mon métier", celui du flic qui "donne sa vie pour le boulot" jusqu'au jour où ça craque.
Chapitre 11 : Le plus terrible qui décrit précisément ce que chaque flic risque réellement. Ça aurait pu être moi, toi, nous.
J'oubliais, Chapitre 24 :
Habituellement, c'est moi gère la sono lors des cérémonies de l'HP. Jamais je ne souhaiterai lancer la marche funèbre de CHOPIN.
Merci de rapporter la réalité du policier de terrain.

 

100-140118 : Seb D. :​
J'ai ri, j'ai pleuré... comme mon métier ton livre m'a pris aux tripes et j'ai retrouvé l'ambiance quotidienne d'un flic lambda où chacun se reconnaît. Bravo et rdv au ciné pour l'adaptation sur grand écran.

099-140117 : William V. :​
J'ai commencé ton livre hier. Impossible de m'arrêter de le lire..
Piouf... Il prend vraiment aux tripes et fait beaucoup réfléchir. Encore merci et sincèrement bravo à toi.

098-140111 : Yann D. :​
Tout d'abord je rejoins les autres commentaires du site...que dire de plus ?
Merci au Père Noël de me l'avoir apporté ce 25/12/2013 depuis le temps que ça me démangeais =)
Dès le lendemain j'étais "déjà" à la fin du livre (pourtant pas grand lecteur). Quand on se sent concerné par les situations décrites on ne peut qu'aller au bout ! On se plonge vite dans l'atmosphère de ce roman.
Félicitations à son auteur évidemment.
A recommander autour de vous !
Bon courage aux FDO.

097-140109 : Jeannette D. :​
Je viens de terminé ton livre et il était super. J'ai beaucoup pleuré. Félicitations Nicolas.

096-131225 : Christelle S. :​
J'ai terminé "le revers de la balle" hier. Comme promis lors de notre rencontre à Lagord, je vous donne mon avis. Dans l'ensemble, j'ai trouvé l'histoire intéressante par son côté réaliste (organisation de votre métier, les ressentis des personnages..). On ne reste pas insensible au désarroi palpable. Je m'attendais à une enquête mais je n'ai pas été déçue dans la mesure où vous avez pris le temps de m'expliquer le contexte de l'écriture.
Seul bémol : l'utilisation "abusive" du mot "lol" qui présente peu d'intérêt. Joyeux Noel à vous et à votre famille

095-131220 : Ingrid C. :​
Nicolas, ton livre est extra. Suspense, intrigue, tristesse et surtout réalité du travail d'un policier qui n'est pas respecté. A quand le deuxième livre pour la suite ?

094-131113 : Jérôme D. :​
Nico, je viens de terminer ton livre à l' instant et j'ai ressenti plein d'émotions en le lisant, et malheureusement aussi quelques passages me rappelant le décès de collègues ou un passage de ma vie... Très bon roman et bravo pour ce coup d' essai, je suis fier de t' avoir parmi mes amis.

093-131110 : David B. :
J'ai fini de lire ton livre !! Vraiment flippant lorsque... avec toutes les conséquences pour... Je ne me suis pas ennuyé un seul instant..

092-131108 : Victoria H. :
C'est une histoire très touchante et un beau livre sur une profession qui m'intéresse tout particulièrement. Bonne continuation et bon courage dans votre vie professionnelle.

091-131107 : Mickaëlle T. :
Mon retour sur ton livre, comment l'exprimer ? Si ce n'est cette impression de t'entendre parler et raconter ton vécu... tu sais où je travaille..... et certains arrivent tout juste du terrain, donc j'avais cette sensation d'être au boulot, et d'écouter les autres parler. Et quant à moi, comme je te l'ai dit avant, c'est ta voix qui me lisait l'histoire. Ton roman très bien écrit, respire le malaise, le ras-le-bol au quotidien... et la crainte des conjoints des policiers... je l'ai lu en une soirée. Et j'étais... mal en éteignant tellement ça fait peur ce que vous vivez au quotidien...
Tu te lanceras dans un autre ?

 

090-131027 : Mélanie V. :
Quelques pages se lisent avec un mouchoir à proximité...c'est un bouquin qui se lit trop vite...

089-131024 : Sylvain V. :
Je suis encore ému par cette histoire. Cela fait 20 ans que je suis dans la grande maison. J'ai fait 14 ans parmi les nuiteux. Ton livre m'a vraiment ému au point d'avoir versé quelques larmes. Le cadre est bien posé en début de livre et lorsqu'on arrive à la moitié du livre, on ne peut plus arrêter jusqu'à la fin. Tu as décrit parfaitement l'ambiance qu'il peut y avoir. Je voulais te dire bravo et surtout merci d'avoir pu retranscrire cette vérité. Ce "Steph" peut à tout moment être l'un d'entre nous. Encore bravo et merci. Je vais faire découvrir ce livre à mes collègues du DOUBS. A bientôt pour de nouvelles aventures. Prends soin de toi.

088-131011 : Mickaël B. :
Franchement... j'ai adoré ! Excellent moment passé à lire ton livre nico, ou devrais-je plutôt dire à le "dévorer". Je ne suis pas ce que l'on pourrait appeler un grand littéraire mais ton œuvre m'a franchement touché. Des situations, des lieux , des personnages qui nous font faire malgré tout un certain rapprochement avec ce que l'on connaît où que l'on a connu. Tu as su trouver le moyen de dresser un tableau proche de la réalité et ce n'est pas évident. Merci

087-131005 : Séverine B. :
Ton livre je l'avais réservé avant même qu'il ne soit en vente et je l ai dévoré. D'ailleurs j'en ai eu un peu honte : le lire en 48 h alors que tu avais mis des heures et des heures (pour être modeste lol) à le rédiger... Mais quand c'est bien on ne peut pas s arrêter... alors oui c'était bien ! Vraiment bien ! Et je l'ai lu vite, vraiment vite...
Promis j'en referai une relecture prochainement et plus lentement cette fois ;)
Par contre j'attends la dédicace (on ne sait jamais si tu devenais le prochain Sandrine Colette ou James Sallis...) car on attends une suite. Que sont ils devenus 12 ans plus tard ( j'ai des infos, lol. A monnayer bien-sûr )

086-130922 : Ben H. :
Super livre! J'ai adoré et j'en redemande !

085-130920 : Aurélie V. :
J ai vraiment apprécié ce livre. Histoire vraie vecue au plus près en ce qui me concerne. Je me suis retrouvée projetée 12 ans en arrière..... N hésites surtout pas à en écrire d'autres, je trouverai toujours le moyen de te le faire dédicacer et de le recevoir en région parisienne !

084-130919 : Alexandre D. :
Un livre... enfin un témoignage d'un flic exemplaire qui... Je n'en dis pas plus tellement ce livre est réaliste et comment il m'a noué la gorge à plusieurs reprises.

083-130909 : Nanie G. :
J'ai beaucoup aimé, j'ai pleuré.

082-130905 : Martine L-C. :
Écrire un commentaire... Ben je n'ai pas beaucoup lu cette année par rapport à d'habitude, mais ton livre ( pas parce que c'est le tien ! ) reste celui que j'ai apprécié le plus... S'il y a un prochain donc, tiens-moi au courant quand il sortira, même dans dix ans ! lol. A quand le prochain ???

081-130905 : Patrick J. :
Un super livre vous avez écrit. A lire pour connaître la réalité

 

080-130826 : Séverine H. :
J'ai connu votre livre grâce à madame C.R, tante de mon compagnon, et je doit dire qu'il est très bien écrit , émouvant ! Cordialement.

079-130826 : Kat B. :
J'ai adoré et j'ai aussi versé ma petite larme. En tant que femme de militaire je me suis vraiment identifié à Cathy. Je pense que notre plus grande hantise, c'est qu'on vienne sonné à notre porte quand notre homme est en mission. En tous cas c'est un bel hommage que vous avez rendu à votre ami et collègue. Et heureusement qu'il y avait des personnes de comme lui et comme vous et d'autre qui croit encore à leur métier. Le petit truc qui ma le plus déplus dans l'ouvrage c'est d'aller chercher les abréviations à la fin du bouquin. Merci et j'espère pouvoir vous relire bientôt.

078-130825 : Emilie L. :​​​​
Et bien effectivement il m'a fallu quelques mouchoirs à la lecture de ton livre... C'est un ouvrage émouvant et réaliste. Il reflète vraiment les problèmes rencontrés au quotidien par les policiers dans une fiction très bien ficelée ! Chapeau à toi l'auteur ... J'attends ton second livre avec impatience ...

077-130824 : Christelle P. :​​​​
Un livre authentique et émouvant que l'on dévore très rapidement. On est plongé dans le quotidien du policier, quotidien souvent peu ou mal connu. On a tendance à oublier que ces policiers ont aussi une famille qui doit vivre chaque jour avec la peur au ventre...

076-130823 : Pierrick L. :​​​​
Il m'a foutu le cafard ^^ mais très bon premier livre, vivement le 2ème !!! Avalé en une nuit ^^

075-130814 : Jean-Christophe M:​​​​
Je suis un ami de Cathy, et j'ai lu et relu votre livre.......
Un très très bon roman plein d'émotions et qui connaissant le drame qui c'est joué, m'a tiré bon nombre de larmes je dois avouer. C'est le plus beau des hommages que vous pouviez rendre a Gilles, Homme je j'aurais aimé connaitre.

074-130812 : Sébastien B :​​​​
J'ai profité de mes vacances et de quelques moments de calme pour lire ton livre (dsl pour le retard.....). Je l'ai lu assez rapidement car j'ai bien accroché ( pourtant je suis pas très "lecture")..... Beaucoup d'émotions à te lire..... Encore bravo..

073-130811 : Virginie R :​​​​
T' es con, tu m' as fait pleurer toute seule sur la plage. bravo pour cet ouvrage, je vais l'offrir à mon pa-ounet !

072-130810 : Anne-Elise M :​​​​
Je me suis mise à la lecture de ton livre en fin d'après midi, et oui un dimanche après midi on a toujours un peu de temps ! Je viens tout juste de le finir ! Alors j'ai vraiment envie de te dire bravo ! Une fois l'action commencée je n'ai pas pû m'arrêter, j'avais envie de savoir la suite au plus vite ! Ce livre est un vrai témoignage je trouve, ça montre la dure réalité du métier ! En tout cas je te dis bravo et merci de m'avoir fait passer un bon moment ! J'en ai quand même de la chance d'avoir un voisin écrivain ! lol ! J'attends le prochain avec impatience !

071-130809 : Olivier P. :​​​​
Salut, J'ai lu ton livre, et il est tellement prenant que je ne me suis arrêté qu'après l'avoir fini :-).
L'histoire est bouleversante. Un très très bon livre que je recommande à tous, merci beaucoup. Kenavo ;-)

 

070-130808 : Patrice D. :​​​​
J´ai finalement trouvé le temps de lire ton livre. Félicitations pour cet ouvrage vraiment bien écrit. Facile à lire et qui malgré cette histoire tragique illustre un peu ton quotidien. Je pense que tu continueras à nous surprendre, alors j´attends le second, sur une autre histoire, tragique ou pas....

069-130722 : Patrice C. :​​​​
J'ai beaucoup apprécié ce roman très authentique et poignant. Je ne suis pas de ce milieu mais j'ai pu entrevoir toute la ferveur que mettent certains à accomplir leur métier malgré les difficultés de tous les jours. Ce roman, je l'ai lu d'une seule traite, je n'ai pas pu m'en détacher.

068-130719 : Christine B. :​​​​
Des livres écrits par des collègues, j'en ai lus... le tien m'a touché, ému. On s'identifie en tant que mère, femme de collègue et collègue aux personnages. On vit cette triste réalité comme si nous étions avec vous aux détours des couloirs du central, au milieu des rues de RENNES. La vie des policiers décrite avec sincérité, émotion et extrême réalité. Ton livre circule de mains en mains dans notre groupe... le même ressenti : désarroi face à un tel drame que nous avons tous connus au moins une fois dans nos carrières, émotion, larmes en repensant à cette famille. Il nous prend là aux tripes sans chichi, simplement. Merci de l'avoir écrit Nicolas.

067-130717 : Manue C-P. :​​​​
Comme d'autre, j'ai profité de mes vacances pour commencer ton livre, je l'ai terminé en 2 soirs... Etant moi même femme de collègue et maman, je me suis retrouvée dans Cathy, Charlotte, Elody.... J'ai versé mes larmes... Très "beau" livre qui relate extrêmement bien notre quotidien. Seul un flic peut écrire comme ça et seul un autre peut le comprendre. En tout cas, merci.

066-130704 : Patrick A. :​​​​
Un livre témoignage bouleversant de notre ami Nicolas..! En France on tue du flic dans un silence insolent. Une immersion au cœur d'un drame, d'une violence presque banale.

065-130626 : Sabine D. :​​​​
Je ne suis pas très douée pour exprimer mes ressentis, mes émotions...mais je tenais à te dire que ton livre m'avait tenu en haleine, qu'il mérite d'être lu et connu. C'est tout bête mais si tu m'avais dit un jour que tu parviendrais à me faire pleurer ! Moi qui suis plutôt "dure"... c'est chose faite, ton roman est très poignant, émouvant. J'espère que tu reprendras bientôt ta plume si ne n'est déjà fait ? Alors merci, et félicitations !

064-130609 : David P. :
Merci Nicolas pour ce 1er roman. Tellement de lieux me sont familiers, de personnages aussi , ce roman "respire" la réalité que l'on côtoie tout les jours, de jour comme de nuit, nous, fonctionnaires en tenue. Cette fiction tellement réelle, ne fait que renforcer mes convictions et mon regard , envers les institutions en général, envers cette société "no limit", et la vigilance dont il faut faire preuve au quotidien, afin de rentrer chez soi " intact" .. Merci pour ce très bon moment de lecture, et pour cette rencontre au Ciat central ;) . Que ce 1er "bébé", en appelle un autre .. en tout cas j'en serais :) à très vite sur Rennes.

063-130606 : Amazon : R. :​​​​
Malheureusement certains romans ne sont que le reflet de la réalité.... de cette triste réalité ! Et j'aurais tellement aimé ne pas être la sœur d'un "Rochet" ...merci pour cette belle lecture et tout ce courage qu'il a fallu à l'auteur pour écrire ce livre !

062-130606 : Jean-Christophe R. :​​​
Voilà, j'ai reçu ton livre hier et comme la nuit fût calme de mon côté, j'ai entamé la lecture vers 23 H 00 et je n'ai pu m'empêcher de l'achever ce matin en rentrant. Très beau récit, loin de la fiction, avec malheureusement la triste réalité de ce qu'est notre société aujourd'hui, le manque de respect, la violence, l'inconscience et le manque de civisme de beaucoup de personnes aujourd'hui. Dans le monde du travail un manque de reconnaissance inconcevable de la hiérarchie qui n'est pas à l'écoute, qui ne demande que de la rentabilité "des bâtons, des bâtons...", avec très peu de reconnaissance et une pression de plus en plus lourde à porter. Ton livre est vraiment poignant, l'histoire tragique, tellement vraie, mais honteuse. J'ai adoré ce bouquin, qui te prend aux tripes tellement la réalité est vraie, mais inacceptable.
Je te félicite pour ton écriture, ton temps passé et le partage de ton métier, qui mérite être respecté d'avantage.

061-130605 : Dominique LB. :​​​
Comme promis, j'écris ces quelques mots pour te dire à quel point j'ai apprécié ce livre de bout en bout. A quand le prochain ?

 

060-130603 : Grégory P. :​​​
Ancien ADS de Rennes, j'ai servi de 2003 a 2006 à Maurepas ou mon binôme était le très magique Christian, aujourd'hui en retraite. Je suis pour ma part a présent Gpx dans le 94 et je tenais sincèrement à te remercier pour ce livre que j'ai lu en quelques heures. Il est criant de sincérité et de vérité . Il m'a littéralement pris aux tripes. Il m'a d'abord replongé quelques années en arrière et m'a remis dans l'ambiance de la TA et également de l'allée de Brno que j'ai souvent arpenté en tenue. Mais il reflète aussi tellement bien l'actualité et ce que nous vivons nous flics d'aujourd'hui: j'ai connu ce moment ou la femme d'un pote de groupe expliquais à ses très jeunes enfants pourquoi papa ne serait plus a la maison, j'ai aussi participé a ces poignantes cérémonies et hommages qui ont été rendus ces dernière années et ton livre est au plus proche de la réalité . Alors merci a toi pour ces franchises et cette simplicité dans les mots. Bonne continuation. J'espère pouvoir de mon côté persuader un maximum de personne afin qu'ils se plongent dans ce bouquin.

059-130601 : Jérôme L. :​​​
Voilà c'est fait, j'ai reçu ton livre hier et je l'ai lu dans l'après midi, impossible de m'en détacher, très bon livre, très proche de la réalité et très émouvant, j'ai même cru ne pas pouvoir le terminer tellement il m'a touché. Dans notre profession nous savons tous que nous pouvons être amenés à connaître la disparition d'un collègue, je dirai même plus un ami, avec qui nous sommes très proche, cependant nous n'y sommes pas préparés ou plutôt nous préférons ne pas y penser pour continuer à bien faire notre taf. En tout cas je ferai a promo de ton livre au sein de mon service, en espérant pouvoir te lire à nouveau dans un prochain ouvrage.

058-130531 : Nathanaël H. :​​​
Acheté et lu ....On s'y r'trouve en tant que flic. Le collègue a su décrire les maux qui nous rongent... ça nous change de ses soi-disant anciens collègues qui nous sortent des bouquins, des feuilletons ou même parfois des films qui n'ont rien a voir avec la réalité des gens de terrain... La force du bouquin c'est justement cette réalité non déformée. A lire... Bravo au collègue qui a écrit ce bouquin...

057-130531 : Catherine J. :​​​
J'ai été très touchée par votre ouvrage et je l'ai englouti en 2 fois (ce qui est loin d'être mon habitude). Il permet à tous de cerner le quotidien du policier de voie publique avec des mots et des images plus que réalistes. Il permet également aux policiers que nous sommes de reprendre conscience des risques encourus... tous les jours. Vous replonger dans ce drame pour en faire un roman est un bel acte de courage et un très bel hommage. Félicitations.

056-130530 : Thierry G. :​​​
Quand tu m'as dédicacé ton roman, je t'ai dit que je n'allais pas le lire tout de suite, mais en juillet, pendant mes vacances. Mais j'ai craqué, je l'ai lu. et la !... j'ai aimé ?
Heu, oui ! NON en fait... Boul'versé par cette histoire. Donc le verbe AIMER.. .n'est pas approprié. Je pense que tu ne pouvais pas faire mieux pour rendre hommage à ton ami. Malgré que tu ne pourras jamais oublier, tu as parfaitement bouclé la boucle. Sache qu'il y a 1 encore 1 population qui respecte les policiers et j'en fais partie... Voila ! Bonne continuation et soit prudent.

055-130529 : Jean-Jacques K. :​​​
J'ai énormément apprécié ton livre. Il est poignant, fluide, et on s'attache très facilement aux personnages. Merci de m'avoir fait plonger dans ton imaginaire..... imaginaire très proche de la réalité........ A bon entendeur....

054-130528 : Tiffany E. :​​​
Très très beau livre !!! Cela raconte vraiment l histoire de la police !!! J en ai versé quelques larmes... Bravo a vous !!!

053-130527 : Martine L. :​​​
Je te félicite encore, l'histoire m'a accrochée dès le début et m'a évidemment remuée ! Je viens de lire une histoire vraie ! Il doit malheureusement y en avoir plus souvent qu'on pense... Côté difficile du milieu professionnel peu montré... Depuis ma lecture, il y a quelques heures, j'y pense encore tellement ça m'a touché. J'attends ton prochain livre avec impatience ! (je sais ça prends du temps, mais bon !). Aller, trêve de compliments, ça fait enfler les chevilles à ce qu'il parait, c'est pas bon pour la course à pied ! mdr ! Bise.

052-130527 : Fabrice C. :​​​
Comme je te l'ai dit de vive voix, autant, j'aimais lire tes "retex" de courses, que je n'ai pas aimé ton premier roman, bien que sachant qu'il soit tiré d'un fait réel t'ayant profondément marqué. Il se lit trop rapidement, les chapitres et les paragraphes sont trop courts, les personnages principaux sont trop caricaturaux (tout "bien" ou tout "mal", tant dans la vie personnelle que professionnelle). De plus, je trouve que tu donnes trop de détails techniques sur le milieu policier pour un livre destiné au grand public. Par contre, tu mets bien en évidence le peu de considération de la hiérarchie à notre égard. Mais, beaucoup d'entre nous, ne faisons pas ce métier dans l'attente de reconnaissance, il y a longtemps que l'on ne ferait plus rien...

051-130522 : Alban L. :​​​
J'étais ADS à Rennes au Gsp. J'ai acheté ton livre samedi. Je l'ai commencé hier et finis ce soir. J'ai passé un super moment. Cela faisait très longtemps que je n'avais pas lu un livre. Le plaisir est retrouvé ! Je suis EGPX à Saint-Malo aujourd'hui. Ton livre ne fait que renforcer ma motivation a bosser et affronter les nombreuses difficultés de ce métier. En tout cas tu peux être fier de toi. Encore merci. Amicalement.

 

050-130522 : Sandrine I. :​​​
Tout simplement "merci" Nico. Un récit magnifique, plein de vérités même si elles ne sont pas toujours dites !!! Un livre très poignant, que de larmes....
A quand le prochain ? Amitiés.

049-130521 : Laurent I. :​​​
Merci Nicolas d'avoir écrit ce livre, seul un policier et un écrivain de talent pouvait mettre des mots aussi justes sur ce que nous ressentons dans l'accomplissement de notre métier et aussi rendre hommage à travers ce récit à tous nos collègues qui nous ont quitté trop tôt. Ce livre m'a beaucoup touché et ému, même après bientôt trente années passées à faire ce métier. Je ne peux que t'encourager à continuer, je conseillerai ce livre à tous les collègues et aux autres qui souhaitent lire une vraie histoire de Policier. Encore merci d'avoir écrit ce livre ! Amitiés.

048-130520 : Krystelle N. :​​​
J'ai acheté votre livre hier à Cultura, à St Malo, que vous m'avez gentiment dédicacé, c'est un très beau livre. Bravo ! Je l'ai lu dans la soirée (pourtant je ne suis pas une grande lectrice, mais votre livre m'a intrigué), je ne l'ai pas lâché. On est pris très vite dans cette histoire. J'en ai eu les larmes aux yeux, surtout quand on a un gendarme dans la famille. Félicitations ! A quand le deuxième ?

047-130519 : Hervé A. :​​​
Ton roman, je ne l'ai pas lu, je l'ai DE VO RE.
​Premier constat, tu as la plume facile, tu écris avec une telle aisance qu'une fois commencé, on ne peut se détacher de l'histoire. Je ne lis pas souvent des romans, mais le tien n'est que le reflet d'une réalité, d'une vérité, sur cette grande famille qu'est la police, du moins d'après ce qu'en disent certains.
​Ton roman résume bien tous les problèmes du policier de terrain, métier qui devient de plus en plus dur, sans soutient d'une hiérarchie qui se dit souvent " pourvu qu'il n'arrive rien", après tout pourquoi pas, cela ne risquerait il pas de compromettre une carrière !!!!
​Tu as tout dis dans ce roman, tout dis d'une façon simple, pleine de sincérité, tu as eu la plume vraie, authentique. Alors permet moi de te féliciter pour ce premier roman. Un premier roman conduit toujours à un suivant, voire à d'Autres........ Je t'encourage à continuer d'écrire, avec cette même aisance.
Puisse cette plume authentique, entre tes mains, ne pas en rester là......!​

046-130505 : Alexandra F. :​​​
Super Nico ! Que du plaisir... J'ai mis le temps à m'y mettre mais j'en englouti ton roman et passé un paquet de kleenex ! J'attends le prochain avec impatience !

045-130504 : Aurélie R. :​​​
J'ai pu lire votre roman, je précise faire "partie de la maison", par conséquent j'ai souri pas mal de fois en lisant les dialogues des deux "bacqueux" dans les 1ers chapitres !! c'est exactement ça, vous avez su retranscrire nos interrogations pas quotidiennes mais presque, la difficulté de la tâche, qui grandit continuellement .... bref je suis bien rentrée dans l'histoire (même pas eu besoin du lexique ;D) Concernant l'émotion, je dis "chapeau", je précise que je "connaissais la fin du livre", par conséquent, plus je poursuivais la lecture, moins j'avais envie de continuer, par parce que c'était mauvais (!) mais quand on a de la famille dans le métier, on ne veut juste pas que cela leur arrive, et on ne veut pas être celui qui reste avec sa douleur..... Ne m'en veuillez pas si je fais de la pub pour votre livre dans mon service ;) Peut être un 2ème ?!!! Bonne continuation.​

044-130503 : Franck D. :​​​
​J'ai lu le livre de Nico, beaucoup d'émotion, de force je conseille à tous de le lire pour découvrir et comprendre.​

043-130501 : Didier Q. :​​​
Humainement parlant, le quotidien et le ressenti des différents corps de police par rapport à cette histoire est bien décrit. C 'est vrai que l'on est transporté par l'émotion et un certain sentiment, mélange d'injustice et de fatalité, tout comme une certaine surenchère médiatique. Le livre fait bien passer que la police fait partie intégrante de la société, que d'une manière générale, ces policiers sont au service de cette société pour que tout aille pour le mieux avec leur propre code d'honneur, engagement professionnel et état d'esprit.
Pour moi, cela montre surtout que, malgré la spécialisation de leur métier, une grande partie des préoccupations, désillusions, frustrations des policiers sont en grande partie celles de beaucoup de salariés... sans porter d'armes à feu ou être au contact physique. Les kassocs... ben oui, parfois c'est lourd mais ils font également partie de notre société. Les syndicats policiers, je ne les connais pas mais qu'il s'agisse de la SA dans laquelle je travaille ou d'autres SA, je trouve que nos syndicats jouent un rôle d'équilibreur justement pour éviter que tout parte en vrille et de manière radicale, sinon je pense qu'il y aurait encore plus d'interventions policières pour un nombre grandissant de kassocs et de demis sel.
En tout cas, je t'encourage à continuer l'écriture, c'est un révélateur pour soi-même, pour les autres, il faut trouver l'inspiration et le besoin d'écriture.
En tout cas, l'écriture est une bonne thérapie. Amicalement.

042-130409 : Sylvie R. :​​​
J’ai « dévoré » votre livre en un après midi….pas question de le poser et le finir plus tard, même si je connaissais la trame et la fin tragique de votre ami.
Au début il faut se familiariser avec les codes spécifiques à votre métier, mais avec un peu d’attention on y arrive. C’est bien écrit, vous avez trouvé les mots justes pour expliquer la souffrance après la perte brutale d’une personne ; expliquer la douleur causée intentionnellement par une tierce personne, ce n’est pas une maladie, pas un accident, simplement un acte inqualifiable qui vous prive de votre « moitié » et prive les enfants d’un père. Le ressenti est il plus grand si on côtoie de près ce métier ? Je le pense. Je me trompe si je pense que Jeff….c’est vous ?
On ne peut que vous encourager à écrire le prochain roman. Ma chipie qui est aussi policier va vous faire de la pub auprès de ses collègues. Merci.

041-130408 : Brigitte D. :​​​
J'ai lu, j'ai pleuré, j'ai repensé à pleins de moments intenses de mon passé ... dur dur la vie de femme dont le mari prend des risques pour les autres, pour leur métier ... bravo et recommence !!

 

040-130407 : Benoit D. :​​​
Salut Nicolas, je t'envoie ce petit mot pour te dire que ton livre est vraiment sensationnel (l'un des meilleurs que j'ai lu à ce jour). Il explique vraiment bien la vie de policier en service. On sent le réel. Continue ainsi je te soutiens à fond !!

039-130406 : Katell :​​​
Ce livre est très prenant: on le lit très rapidement !! Il nous montre le quotidien de ces policiers qui sont là pour nous sans que nous en ayons toujours conscience et de l'impact sur leur famille ! Je souhaiterais que beaucoup d'ados et de jeunes noctambules qui brocardent trop facilement les "flics" lisent ce livre, cela leur ouvrirait peut-être d'autres perspectives et inculquerait un respect pour ces personnes qui travaillent quotidiennement pour notre protection et notre tranquillité !! Et à quel prix parfois !!!! Encore merci pour ce roman qui est un vrai témoignage !

038-130403 : Jacqueline O. :​​​
Félicitation pour votre livre je ne me suis arrêtée qu'à la fin car très prenant et rempli d'émotion.

037-130401 : Sophie N. :​​
Super ton livre Nico … je l'ai lu en trois fois comme quoi il est prenant … belle histoire triste et émouvante … je le recommande … Amicalement

036-130329 : Xavier L. P. :​​
Très impressionné, pour un premier roman, teinté d'expérience personnelle, par l'émotion transmise, compréhensible par le collègue que je suis !

035-130328 : Rod D. K. :​​
J'ai mis le temps pour m'y mettre mais j'ai lu ton livre dans l'avion entre Philadelphie et San-Diego. Franchement, moi qui ne suis pas un féru de lecture (y'a pas de photos de vélos, lol), je suis resté scotché, je n'espérais qu'une chose, c'est que l'avion n'arrive pas avant que j'ai pu le terminer. Pour ce qui est de l'histoire, je suppose que c'est du vécu ? Tu es qui dans le livre ? En tout cas, ça fout les boules et fait pas mal réfléchir, on se met facilement à la place des personnages car cela pourrait nous arriver à tous... La vie ne tient qu'à un fil et "il suffit d'une fois" pour que tout s'arrête. Merci pour ça en tout cas.

034-130326 : Didine35. :​​
Je me suis précipitée pour acheter ton livre et je ne vais pas être très originale en te disant que j'ai aimé lire ton livre. Il m'a beaucoup ému. Mon mari est policier aussi et je vis depuis 12 ans avec cette peur de l'uniforme derrière la porte qui vous annonce cette terrible nouvelle.. Merci et bonne continuation à toi.

033-130325 : Damien D. :​​
Un grand moment de vie dans la peau d'un flic, ses joies, ses doutes et ses peines. C'est vraiment poignant, surtout quand on sait lire entre les lignes et que l'on imagine ce qu'on vécu les vrais protagonistes...Chapeaux Nico, un bel hommage...dommage que la vie soit si injuste.

032-130321 : Anne P. :​​
Oui comme beaucoup j'ai lu très rapidement ton livre, une fois rentré dedans on a du mal de décrocher, et puis il se lit très facilement. J'ai en plus appris quelques termes "bacqueux" qui font partie de ton quotidien à toi. Félicitations encore pour cette aventure extraordinaire et...audacieuse...
On attend la suite donc ;))

031-130320 : Mylène Z. :​​
J'aurais voulu te dire que je n'ai pas accroché avec ton livre pour me différencier de toutes les belles critiques faites à ton roman mais je ne peux pas dire le contraire de mon sentiment.. J'ai pris le temps d’apprécier chaque page de ton roman et merci pour cette émouvante histoire où certaines larmes ont coulé sur mes joues. Merci de m'avoir fait partager un milieu totalement inconnu pour moi qui est la police, la Bac.... Merci vraiment et bravo pour ta plume :-)

 

030-130319 : Christine H. :​​
J'ai commencé à le lire...... et je me suis arrêtée que sur le mot fin !!! Très prenant, rempli d'émotions, de belles descriptions, j'ai adoré !
Par moment les larmes aux yeux ! Merci...

029-130319 : Christian R. :​​
Nicolas, je viens de finir ton roman, lorsque j’ai commencé la lecture, tout de suite j’ai constaté que je ne pouvais plus m’arrêter, et je dois t’avouer qu’à 56 ans, c’est la 1ère fois que je lis un livre en entier. J’aurai préféré évidemment que ce soit dans d’autres conditions. Ceci dit, ton récit m’a profondément ému, certains passages et la fin prend aux tripes, tu as su trouver les mots justes, peut être durs pour des lecteurs ignorants notre profession, mais tu as vraiment rendu un hommage à Gilles et sa petite famille. Malheureusement on ne peut revenir en arrière….. Roman très captivant, émouvant, et bouleversant, voici en quelques mots le résumé de ton ouvrage.
Encore merci pour ce livre.

028-130317 : Sophie A. :​​
Au fait !!!! Suis tellement au taquet dans la course, que j ai oublié de te féliciter pour ton roman ! Tu écris vraiment très bien, une écriture simple et fluide qui laisse passer l'émotion, la plus belle, celle qui laisse un sourire aux lèvres ou une larme a l’œil ! Tu es un homme accompli, un homme qui vit ses choix pleinement ! Bravo tu as tous mes égards ! Bises

027-130317 : Xavier C. :​​
Enfin lu !
Poignant d'émotions face à une histoire qui te tient en haleine d'un bout à l'autre ! Le style, le langage m'ont d'abord dérangé puis je l'ai accepté naturellement et ce fut l'immersion totale dans ce monde méconnu et peu reconnu ! Bravo pour ce déploiement de travail, je sais bien ce qu'il en coûte d'écrire :)
Vivement le suivant !!

026-130316 : Mickaël K. :​​
Bravo pour ce premier ouvrage, je l'ai dévoré en quelques heures, pourtant je ne suis pas un grand lecteur... On est vite embarqué dans l'univers des "bacqueux", on a presque envie d'y être tellement la description est réelle et précise. Une ambiance générale s'installe, puis les émotions prennent la place... Très agréable lecture, on ne peux pas rester insensible à cette histoire, romancée mais qui sonne vrai... malheureusement. J'attends le prochain !

025-130315 : Valérie M. :​​
Salut Nico je viens de finir ton livre. Pour quelqu'un qui n'aime pas lire je me suis surprise à le lire en moins d'une après midi. Une fois dedans, on a du mal à s'arrêter. J'ai fait une pause contrainte et forcée par le travail...Je ne trouve pas les mots pour te dire combien ce récit est poignant, il m'a même fait verser une larme. Je comprends mieux ce que peut ressentir Steff quand elle te voit partir bosser, même si elle doit s'efforcer de ne jamais penser au pire...Merveilleux livre (tu m'as fait lâcher mes aiguilles à tricoter, c'est dire.......) J'appréciais déjà de lire tes récits sur ton site de trail, mais là tu m'as épaté. BRAVO.

024-130313 : Dominique M. :​​
Je viens de finir ton livre, je l'ai lu en une après midi, une fois dedans je n'ai pas pu m'arrêter. J'ai adoré sauf qu'il a faillit me faire "chialer" pour un premier essai c'est une réussite qui reflète assez bien je pense la réalité de votre travail au quotidien. CHAPEAU !!!!!!!!!!

023-130310 : Bruno C. :​​
Connaissant un peu l'auteur, c'est avec une certaine impatience que j'ai lu le premier roman de Nicolas. A travers ce récit, l'auteur a surtout voulu nous faire partager le quotidien des familles de policiers, suite à un drame professionnel. Nicolas arrive à toucher notre cœur par des mots simples et justes. Sans fioriture, il décrit avec justesse le quotidien des forces de l'ordre et surtout celle des familles. Nombre d'entre nous seront touchés par cette description d'une sorte de désespoir du quotidien qui se dégage de ce roman. Une vérité qui doit sûrement déranger quelques "rond de cuir" plus habiles à établir des "stats" qui ne servent à rien. Un premier roman qui ne demande qu'une suite dans un autre univers ou peut être des anecdotes plus souriantes de l'univers "Rennes by night" vu par un policier qui aime son métier. Bravo monsieur VERDES, il faut beaucoup de courage et de volonté pour écrire un livre qui décrit avec sincérité votre quotidien mais grâce à votre passion du sport, on sait que vous n'en manquer pas.

022-130308 : Pierre-Henri M. :​​
Bien des choses me viennent à l'esprit. Les policiers sont incompris par le public et aussi par leur hiérarchie... Besoin d'être reconnus à leur juste valeur ! Je sais de quoi tu parles Nicolas... Si cela pouvait contribuer à une meilleure communication entre la société et ses Gardiens de la Paix. Ce document me servira à sonder les cœurs des bleus dans mon travail de journaliste. Merci pour ce témoignage honnête et sans concession.

021-130307 : Delphine C. :​
Je viens de finir la lecture du dernier roman à la mode et je dois dire que j'ai passé un "bon moment" et je dois même avouer que la fin m'a tiré quelques larmes. Belle performance.

 

020-130307 : Daphné M. :​
Nicolas, Je viens de finir ton livre. J'ai bien aimé c'est une histoire très intéressante et je pense proche de la vie des policiers. Au début j'ai eu un peu de mal avec les noms spécifiques (BAC, TN....) et aussi avec les prénoms des personnages avec qui est qui ( à cause des diminutifs) ... Mais une fois que l'on est dedans on ne peut plus s’arrêter. Bientôt des petits messages de mes parents !!
PS : A quand le prochain ?????? :)

019-130303 : Sébastien Q. :​
Une fois que j'ai commencé la lecture de ton livre, je n'ai pas pu l'arrêter avant d'en avoir lu la dernière ligne. Comment ne pas se sentir happé par ce tourbillon de sentiments ? Ce livre m'a profondément ému car tout me parle. Je m'identifiais aux personnages puisque ce livre parle réellement de nous, sans détours et sans interdit : les conversations en patrouille, les interventions, les lieux, tout ça c'est nous. Il n'y a pas d'angélisme, il n'y a pas de censure, il n'y a que du vécu et il ne pouvait être écrit que par un homme de terrain qui utilise notre langage, nos codes. J'espère que cette écriture aura été un bon exutoire et une bonne thérapie pour toi. Merci pour ce livre

018-130302 : Sandrine R. :​
J'ai fini de le lire hier soir. C'est une histoire poignante, triste. Qui m'a fait comprendre la dureté de ton travail et les angoisses que peut avoir Stéphanie. Félicitation, comme d'habitude tu m'as impressionnée.

017-130301 : Chrystèle P. :​
Un grand merci pour cette association de pure fiction et réalité que dégage ce récit. Il m'a émue jusqu'aux larmes et m'a fait reprendre conscience de l'injustice et la dangerosité que parfois peut nous faire connaitre le travail. Je me suis totalement fondue dans cette histoire qui par certains côtés me donnait l'impression d'un déjà vécu. Une grande admiration à toi pour avoir su rendre hommage à ce personnage qui t'était cher. Félicitations !!!!!!!!!!

016-130228 : ... R. :​
Très bon ouvrage. Une histoire saisissante et bien écrite.
Derrière un policier il y a une famille qui peut tout perdre en un instant !!!

015-130227 : Pierre C. :​
Je connaissais le sportif, je découvre l'écrivain. Un talent brut, à fleur de peau, juste ce qu'il faut de vérité, d'émotion pour nous embarquer dans une histoire d'une très grande humanité. Je dis toujours quand je lis un livre "dans la foulée" c'est que c'est un bon livre et qui me touche. Tu as su gérer ta propre émotion pour rester "juste", et cela est tout à ton honneur. Bravo et merci de ce partage.

014-130225 : Béatrice G. :​
Bravo Nico ! Un 1er livre qui fait mouche.... une écriture détaillée que l'on voudrait seulement "fiction" mais que l’humidité de nos yeux trahit la projection d'une réalité troublante... malheureusement, un roman qui se rapproche trop souvent de l’actualité... un sujet que tu as su retranscrire avec sensibilité et justesse ! Encore bravo pour cette première !! et merci pour la dédicace ;-))

013-130224 : Bruno P. :​
Très bonne lecture. J'ai terminé ton roman depuis vendredi. J 'ai passé un très bon moment. Même si très rapidement on sait comment cela va se terminer, j'ai toujours eu envie de passer au chapitre suivant en espérant me tromper. J'ai retrouvé beaucoup de similitude avec le milieu que j'ai fréquenté pendant 18 ans. Merci d'avoir osé partager un peu de ta vie dans ton roman. Au plaisir de se retrouver un jour pour approfondir tout cela avec une dèspé......

012-130223 : Christelle P. :​
Je viens de finir le livre, je suis bouleversée et ça fait resurgir toutes mes angoisses et émotions de femme de flic. C'est très bien écrit et proche de notre quotidien, l'histoire est poignante et dramatique. Impossible de lâcher la lecture, tant les situations décrites sont captivantes. Bravo pour ce beau témoignage.

011-130223 : Frédéric B. :​
Troublant et émouvant. Compliqué mais réconfortant de pouvoir partager ses pensées et ses angoisses avec un ami... Merci.

 

010-130223 : Elodie R. :​
Je viens de finir le livre. Les larmes ont coulé. Tellement bouleversant en ces jours qui touchent notre "grande famille". On ne peut plus s'arrêter quand on le commence. Bravo pour cet ouvrage.

009-130222 : Virginie Q. :​
Très belle prose. On vit avec le livre à 100%! Que de choses malheureusement vraies et beaucoup de sensibilité. La larme à l’œil. Toutes mes félicitations pour ce très bel ouvrage à recommander dans toutes les librairies et toutes les bibliothèques. Bravo champion.

008-130221 : Alexandre R. :​
Bravo et merci pour cet ouvrage. Une histoire prenante qui aujourd'hui hui fait malheureusement encore l'actualité.

007-130221 : Stéphane B. :​
A toutes et à tous, n'étant pas moi-même un grand lecteur habituellement, je me suis dirigé vers cet ouvrage, écrit par Nico, un copain et un très bon collègue. Une fois commencé, il m'aura fallu quelques heures pour venir à bout de ces quelques 160 pages écrites avec beaucoup de justesse et de sensibilité. Le revers de la balle montre la réalité parfois triste et cruelle de la vie d'un policier. Les pensées et sentiments des personnages y sont décrits avec précisions et sens du détail. Le thème principal qui est tiré d'une histoire vécue est très émouvant. Bravo Nico.

006-130221 : Sophie N. :​
Super livre … des larmes

005-130220 : Dominique V. :​
Félicitation pour l'écriture, de cette nuit difficile de tous ces policiers qui risquent leurs vies et qui arrivent parfois à la perdre, ainsi qu'une pensée épouse enfants familles qui restent avec cette douleur, ce récit nous fait connaitre le revers de la vie d'un policier

004-130214 : Cynthiade G. :​
J'ai beaucoup apprécié ton livre par son style simple et réaliste. Au-delà, des phrases accrochées les unes aux autres, je me suis laissée emporter dans une ambiance emplie d'émotions qui m'a profondément touchée. Toute une sensibilité qui ne peut manquer d'entrer en résonance avec chacun de nous. La lecture de ton livre a été un moment fort, je lui souhaite bonne route...

003-130125 : Stéphanie V. :
Voilà, j'ai terminé ton ouvrage !
C'était une lecture prenante et bien ficelée.
BRAVO !
Merci de m'avoir permis de lire ton œuvre en preum´s....

002-180115 : Jacques N. :
Je dois l'avouer, à la relecture, une fois de plus et sans flatterie aucune, j'ai été sensible au texte, à son originalité, aux sentiments et à l'histoire.
Je l'affirme c'est un bon livre que j'aurai plaisir à promouvoir.

001-180105 : Jacques N. :
D'ores et déjà, je peux t'assurer que ton livre apporte une véritable émotion.

 



     
Designed by Nico35