Afin de vous donner un autre point de vue que le mien concernant ce roman, j'ai souhaité publier ci-après, les commentaires de toutes mes lectrices et de tous mes lecteurs, envoyés par mail, SMS ou postés sur la page Facebook.

Si vous souhaitez ajouter le vôtre, sachant que vous ne pouvez pas le faire "directement", le plus simple est de me l'envoyer le par le biais du formulaire "CONTACT", et je l'ajouterai à cette liste qui déjà prend de l'ampleur...

Merci à toutes et tous.

 

Vos commentaires, au fil des lectures...​

 

025-170908 : Emilie T. :​
Je reviens vers toi pour ton deuxième livre "la vérité des maux". Je me suis plongée dedans très rapidement. Notre grande maison n'a pas fait de pub pour ton livre m'a-t-on dit.... je ne comprends pas ??
Un livre encore une fois authentique qui devrait être fourni à "nos huiles" pendant leur scolarité tout comme ceux intégrant la magistrature.
Encore bravo et toi et.... au suivant ????

024-161124 : Matthieu V. :​
Deux ouvrages excellents. Quand je me suis mis à les ouvrir, impossible d'arrêter de les lire. Récits passionnants et touchants. Je recommande ces 2 romans.
Très bon moment à lire ces œuvres.

023-160615 : Elodie A. :​
Des larmes, du rire et de l'émotion. La recette de deux livres qui ont conquis deux membres de ma famille et moi-même ! Une leçon de vie et un auteur touchant. Des dédicaces personnalisées et des conseils que je tâcherai d'appliquer tout au long de ma vie. Un grand merci pour avoir transmis tant d'émotions en deux ouvrages ! A bientôt pour un autre récit ??

022-151006 : Virginie S. :​
Je tenais à te féliciter pour ton livre "le revers de la balle", réaliste et touchant. Il m'a fallu à peine une soirée pour le dévorer. Très réaliste de la vie de policier et malheureusement un tournant de vie qui peut arriver à n'importe qui dans notre métier.
En ce qui concerne ton second bouquin, "la vérité des maux", ce livre est une pure vérité de la vie policière, avec ses séquences d'émotion, de drame et de rire. Un livre qui te ressemble.
Des romans qui demandent qu'a lire ton 3ème opus ! Bravo

021-150830 : Albin C. :​
Après avoir lu le "Revers de la Balle" c'était sans hésitation que je me suis plongé dans votre deuxième roman, et c'est sans regret ! L'histoire est toujours plus prenante, on retrouve avec plaisir le vocabulaire et les histoires quotidiennes de ces policiers(ères) anonymes.Le constat de notre société est sans concession mais juste... ce qui paradoxalement me redonne le goût et l'envie de devenir GPX. Alors à quand un troisième tome ? On ne pourra jamais s'en lasser ! :)

 

020-150822 : Muriel P. :​
Bonsoir Nicolas, pendant mes vacances j'en ai profité pour lire ton 2ème livre. Je ne l'ai pas lu mais dévoré, génial comme d'habitude, j'attends un tome 3. Allez tu peux le faire !!! Belle plume et belle simplicité, et bien des vérités dans ton métier très dur !!! Continue d'écrire !!! Merci !!

019-150804 : Sandrine G. :​
Coucou Nicolas, durant ce week-end prolongé évidement j'ai emporté avec moi ton dernier chef d'oeuvre. Et là, quel bonheur !!! Après un superbe "Revers de la Balle" qui nous faisait attendre la suite, tu nous a gâtés. "La Vérité des Maux" est trop bien, que d'émotion, de rebondissements de chapitre en chapitre ! Wouha je ne sais que dire mis à part que ce livre nous donne des frissons.
Perso, il y a des moments qui me parlent beaucoup, si je pouvais suivre tes conseils qui sont si vrais, tu peux te dire que tu m'a fait avoir les larmes aux yeux. Je n’ai mis que deux jours pour le lire, c'est tellement prenant que l'on veut connaître la fin rapidement et une fois terminé, on est déçu que ce soit déjà fini. Ton livre reflète tellement la vérité de votre travail incompris !! Bref, À LIRE ce serait dommage de passer à côté.

018-150803 : Manue G. :​
Salut Nico...
Je prends enfin le temps pour te remercier et te féliciter pour ton travail....
Tes livres m'ont ému (j'avoue les larmes ont coulé...mais chut ;-P ) comment ne pas faire "un transfert" quand on partage cette vie de flics... avec tes "maux" tu as su montrer notre quotidien, nos craintes, nos peurs et nos difficultés pas toujours exprimés mais qui font partie de nous. Tu es un homme, un flic, un collègue et un écrivain formidable.
Merci pour ce bon moment de lecture... vite la suite !!!

017-150521 : Bruno C. :​
La Vérité des Maux, second roman de N.VERDES est de la même verve que Le Revers de la Balle tout en gommant quelques imperfections techniques du premier ouvrage (le glossaire spécifique police). Toutefois il me paraît trop facile de résumer rapidement la qualité de ce nouveau roman. Bien sûr on retrouve le style de N.VERDES avec ses descriptions très juste du quotidien de policier, et l’histoire « romancée » qui donne au lecteur l’occasion de réfléchir et s’interroger sur l’état de la société. Justement, je pense que l’auteur, de part ses 2 livres, veut nous faire partager son point de vue sur son ressenti du métier de policier et le constat navrant d’une société qui part à la dérive. Il nous alerte sur le fait que chacun de nos gestes peuvent avoir des répercussions dramatiques, dès lors que l’on est hors la loi.
Avec ses mots très touchant, l’auteur appuie là ou çà fait mal et nous interpelle en écrivant un roman qui décrit un univers tellement réel. J’imagine le désarroi et le désappointement de celui qui encore policier à ce jour, est entré dans la police avec des convictions et un idéal, et qui au final doit être bien triste de voir le peu de soutien des concitoyens qu’il protège et d’une hiérarchie déconnecté de la réalité de ses subordonnés. Un ouvrage efficace et intelligent qui nous donne une bonne leçon de vie. Bonne lecture.

016-150511 : Céline G. :​
Et bien ça y est j'ai lu ton second livre. Très bien une nouvelle fois avec encore plus de frissons, des larmes et plus encore l'envie d'arriver à la fin. Super le fait d'avoir mis la définition des abrégés en fin de page. Merci pour ce moment très sympa

015-150418 : Mickaël K. :​
Alors voilà, la lecture du deuxième d'une longue série je l'espère, est faite. 24h à découvrir, à dévorer les pages sans réussir à décrocher. La simplicité, les descriptions précises, les mots justes, les émotions fortes, très fortes même... je ne sais pas ce qui se produit au bout de 3 pages, mais ça fonctionne tellement bien ! Encore bravo et merci pour ce bon moment !

014-150418 : Valérie M. :​
Bonjour. J'ai profité de mes vacances à l'Ile de Ré cette semaine pour lire au bord de la piscine, au soleil, ton 2nd roman... que dire ? J'ai adoré, autant que le premier... j'attends le troisième avec une certaine impatience sinon je n'aurai rien à lire durant mes prochaines vacances (dépêche, c'est au mois d'août)... au plaisir de te relire...

013-150324 : Isabelle T. :​
Encore une fois bravo ! Je vient de finir le 2ème livre. Très émouvant. Félicitations

012-150222 : Sabine D. :​
Ton livre ne manque pas de moments d'émotions, d'amour, de tristesse, saupoudré d'une pointe d'humour, sans oublier le sport ! Très belle couverture (j'aime beaucoup la chaussure lol). Le style est toujours aussi accrocheur et nous tient en haleine... Je n'ai eu aucun mal à vivre cette "fiction". Ton livre est le condensé de ce que n'importe quel policier pourrait vivre dans sa carrière. Même s'il s'agit d'une fiction elle n'est que pure réalité (entre autre sur les décisions de justice...).
J'ai eu un grand rictus quand j'ai vu que tu avais placé la rue "Richepin" ça m'a rappelé une inter avec toi quand on disait qu'il ne s'y passait jamais rien sauf toi ! Et l'attente a payé...
Je n'ai rien à reprocher à ce superbe livre si ce n'est qu'il faille attendre pour lire le troisième...

011-150222 : Thibault M. :​
Vous avez eu la gentillesse d'envoyer vos deux livres à ma mère pour le Noël dernier, ouvrages qu'elle m'a offerts. Cela faisais un moment que je voulais les lire. J'ai donc pris mon temps de les lire, les deux, et je prends le temps de vous écrire aujourd'hui pour vous remercier car ce sont deux excellents livres que j'ai beaucoup appréciés. J'espère que ce ne seront pas les derniers et que vous allez continuer à écrire. Encore une fois je vous remercie d'avoir pris le temps de répondre à ma mère et d'avoir envoyé vos livres, de plus dédicacés.

 

010-150205: Xavier P. :​
Comme pour "Le Revers de la Balle " j'ai adoré la " Vérité des Maux ", le langage juste et percutant et en plus ça se passe chez nous. Bon et bien maintenant j'attends avec impatience le troisième !! Encore bravo champion!!

009-150105: Krystell N. :​
Lecture de "la vérité des maux" terminée, et... Bravo!
Tout comme pour le premier, je l'ai adoré ! On enchaîne les chapitres et les émotions, on lit des vérités que tout le monde pense, mais que personne ne dit, des conditions de travail difficiles, et une société qui ne cesse de changer. De plus, vous y faites un très bel hommage à ces hommes et femmes qui risquent chaque jour leur vie pour sauver celle des autres. Merci. A quand le troisième livre ????

008-141223: Thierry G. :​
Et bien voila, j'ai terminé de lire " La vérité des Maux". Comme " Le Revers de la Balle", j'ai adoré. Pas possible que cela s’arrête sur cette bonne note. Et crois moi Nico...j'ai bien l'intention d'en parler à mon entourage. Bon allez, je fais un pari : si dans moins de 10 ans le cinéma ne te contacte pas... je te paie un resto. Par contre je te renvoie la balle. Bonne continuation, merci pour la dédicace et fais attention à toi.

007-141221: Guillaume B. :​
Nicolas, merci pour ce petit moment partagé ce matin en séance de dédicace. Second ouvrage déjà dévoré, en partie dans le TGV du retour à ma banlieue parisienne puis à mon domicile. Impossible de me coucher sans l'avoir terminé. Comme pour le premier beaucoup d'émotions. Passé du rires aux larmes en quelques pages. Une écrite prenante et toujours proche de la réalité. On ressent les expériences et l'amour pour ce travail magnifique que malheureusement beaucoup critiquent. Déjà hâte à un troisième opus car les deux premiers m'on réconcilié avec la lecture. Au plaisir de se revoir pour la dédicace du prochain

006-141220: Béatrice G. :​
Lecture terminée... un langage juste, des messages forts... tu as osé... bravo Nico ! On plonge vite et on ne ressort pas indemne... bizarre de connaitre les lieux... quand je passe dans les virages de Chateauneuf, je pense à toi maintenant !! Vivement le 3e book !!! ;-)

005-141218: Gaëlle C. :​
J'ai juste envie de dire que, comme la dernière fois (Le Revers de la balle), je n'ai pas été déçue par la Vérité des Maux. Il est prenant et même si j'ai beaucoup moins pleuré que pour le Revers de la Balle, j'ai été très touchée ... C'est encore une belle réussite qui nous prend aux tripes. On dit jamais 2 sans 3, donc pour 2015 je vous souhaite toute l'inspiration nécessaire pour nous faire un troisième à la hauteur des 2 premiers !!! Merci à vous, bonne continuation

004-141210: Daphné M. :​
J'ai fini de lire "La vérité des maux", livre très passionnant, très captivant !!
Ton 2ème livre est tout aussi riche en émotions que le 1er !! J'ai bien aimé, autant que le 1er.
Dans "la vérité des maux" les significations de certains mots sont bien marquées en bas de la page, très pratique ! Sinon, j'ai adoré !!! :)

003-141127: Stéphanie V. :​
En ouvrant ce nouveau livre, je ne savais pas à quoi m'attendre : serait-ce une suite au Revers de la Balle, serait-ce une toute nouvelle histoire ? Mais ce qui est sûr, c'est que dès les premières lignes je me suis laissée entraîner par les mots.....
Tu as su une nouvelle fois trouver les mots pour raconter une histoire humainement riche. Le résultat, c'est un récit plein d'émotions qui m'a touchée et bien évidemment fait verser des larmes. Je suis fière de toi, fière que tu sois allé au bout de ce second livre et je ne doute pas de l'accueil qui lui sera réservé.

002-141126: Cyntiade N. :​
S'il est des mots difficiles à vivre et des Maux que la plume légère parvient à inscrire sur la page blanche, il est des lectures qui touchent au-delà de ce que l'on pourrait imaginer. Nulle surprise que tu aies pu toi-même verser quelques larmes en l'écrivant ou en te relisant. Une vérité que tu vis au quotidien et que tu parviens à exprimer en touchant le cœur de l'humain, de tes lecteurs. Si j'ai vraiment aimé "Le revers de la balle", "La Vérité des Maux" m'a offert un panorama encore plus précis, et paradoxalement encore plus vaste de la vie des policiers et des situations auxquelles chacun peut se trouver confronté. Petite question ? As-tu des actions chez Kimberly-Clark Corporation, le fabricant de kleenex car bien évidemment beaucoup d'émotions à te lire.

001-141126: Nico V. :​
Voilà, mon deuxième ouvrage vient de quitter l'imprimerie et est désormais libre à la vente... Je vous souhaite autant de plaisir à le lire que j'en ai eu à l'écrire. Même si cet ouvrage n'est "que" fiction, j'ai parfois eu du mal à retenir mes larmes en l'écrivant ; en lisant ou re-lisant certains passages... la fiction serait-elle plus forte parfois que la réalité ?
La vie est parfois dure, voire dramatique ou injuste comme j'ai pu l'évoquer dans quelques chapitres. L'avantage des romans, si réalistes soient-ils, c'est que contrairement à cette vie réelle, si vous voulez "effacer" des difficultés, des passages, des douleurs, des pleurs, il vous suffit de tourner les pages ou refermer l'ouvrage. Je vous souhaite la plus belle des lectures, mais n'oubliez pas : Dans les maux où il n'y a plus de remèdes, il faut parler avec douceur, de telle sorte que nos réprimandes paraissent moins tenir de la censure que de la compassion et de la douleur. Plutarque.

 



     
Designed by Nico35